L’ère des fake news scientifiques est-elle arrivée?

Eric-Mercier-credit-Marc-Robitaille.jpg

Voici un article publié dans le journal de la communauté universitaire de l’Université Laval (lefil) qui document un phénomène de plus en plus pernicieux.

« Le nombre de revues potentiellement frauduleuses a explosé au cours des cinq dernières années. Les chercheurs, en particulier les jeunes qui constituent des cibles plus vulnérables, doivent être mieux informés de l’existence de ce phénomène et des risques qui y sont associés, estime Éric Mercier. »

Photo: Marc Robitaille Crédit: lefil